Au hasard…

(Pas de citation aujourd’hui puisque le texte qui suit n’est pas de moi… donc on va dire que cette note est une grosse citation.)

« N’oublies pas que tu as le droit de pleurer, le droit d’avoir peur, le droit d’avoir mal. Tu as le droit de hurler ta peine ou de crier ta joie de vivre. Tu as le droit de te sentir trahi, et d’émettre ton opinion. Tu as aussi le droit de rêver.
Chasses le négatif en toi, le positif n’est pas bien loin. Ne te compares pas aux autres, tu es très bien toi-même. Si tu pouvais lire au fond de chacun d’eux, tu y découvrirais sûrement qu’ils sont beaucoup plus malheureux que toi.
Acceptes-toi tel que tu es avec tes qualités et tes défaut et attention, les autres aussi en ont. Tu n’as pas besoin de te prouver à quoi que ce soit. Tous ceux et celles qui t’aiment vraiment resteront à tes côtés. Et si tu t’aperçois que l’un d’eux t’abandonne, dis-toi que son amitié ou son amour était superficiel.
Alors si tu fais quoi que ce soit, en tout premier lieu, pense à toi, et fais-le pour toi. » PA

Juste un petit papier donné à midi par ma mère et qui m’a fait un bien fou alors je voulais vous le partager… Bidoux

Publicités

Pas une Iris mais une grande Amanda… (VN)

Citation du jour : « Chaque brin d’herbe a sa part de rosée. » Proverbe Chinoix

J’ai enfin regardé « The Holiday »…j’ai entendu tellement de chose sur ce film que mon impatiente était bien grande…j’ai tellement entendue le personnage d’Iris citée que j’en ai presque oublié les autres…et pourtant…au fil du film je me suis rendue compte d’une chose vraiment evidente JE NE SUIS PAS UNE IRIS…

Je l’ai compris de suite, presque meme immediatement…j’aime bien le personnage je le trouve moi aussi attachant, doux et sensible mais mon coeur malgré tout cela c’est Amanda…je ne suis pas une grande fan de Cameron Diaz, en general meme elle m’agace dans ses films et son personnage partait donc avec tellement de retard par rapport à celui d’Iris dont j’avais lu tellement de louanges…mais je n’ai pu faire autrement, je n’ai pu renfermé cette ressemblance frappante avec Amanda…

Je suis une Amanda, je vois ma vie defilé comme une bande annonce tellement de fois, ce que je pourrais faire, ce qui pourrait se produire et ce que je ne serais jamais…j’ai cette tendance certaine à trop reflechir, a echafauder des plans sur la comete, a me faire 36000 scenarios differents pour etre certaine de ne rien louper, de ne rien oublier et de ne rien planter… je parle trop, je saoule meme parfois parce quand j’ai peur, quand je stresse ben je parle cela me soulage, j’ai besoin de tout balancer pour que rien ne reste dans mon coeur, pour ne pas vivre avec des regrets et des pensées de ce qui aurait pu se passer « si seulement » j’avais dit ce que je penser, je balance et parfois je ne sais pas faire la difference entre ce qui est bon ou pas à dire, je le dis…

Je vois la vie en noir, comme Amanda, je suis une indecrottable fataliste, je prefere tout voir en noir pour pouvoir encore plus apprecier le rose des surprises…j’ai peur de faire confiance, peur de pleurer pour quelqu’un ou quelque chose, j’ai pleuré jeune et je ne m’attache plus autant qu’avant, je ne veux pas donner ma confiance pour qu’on me la pietine, bien trop souvent…

Mais mon coeur est le meme qu’Amanda, je joue comme elle, je chante comme elle dans la nuit, j’ai une facheuse tendance à faire les choses au dernier moment quand tout est à bout, à prendre mes decisions comme ca, parce que plus rien ne va dans le sens qu’il faut, parce que j’en arrive au bout…j’ai peur de trouver mon Graham et de ne pas savoir de suite lui dire que je l’aime moi aussi, comme elle…

Puis…partir…pleurer…enfin…et courir…courir…courir…parce que c’est ma seule solution, courir à ne plus pouvoir m’arreter, a en avoir le souffle coupé, la gorge seche et des chaleurs dans tous mon corps…a comprendre au dernier moment que mon bonheur il ne peut pas etre loin, que la distance je ne la supporterais pas non plus, que peu m’importe ce qu’etait ma vie, je lache tout pour avoir mon bonheur sur le siege de la voiture a coté, pour qu’il laisse des traces dans mon coeur, dans ma tête, parce que j’ai besoin de Graham, de maturité, d’attachement durable, de quelque chose de reflechie et de sensé, pas une histoire a l’aveuglette, pas une amourette entre deux âmes desoeuvrés et bouffées par le meme probleme qui rassemblent leur tristesse…je ne veux pas de Miles je veux un Graham (et pas juste parce que c’est Jude Law et que son immense charme ne me laisse pas de marbre…) non je veux un Graham parce qu’il saura me faire rire, me montrera des bouts de rose dans mon trop plein de noir, je veux du costaud, du solide, je veux donner pour etre sur que jamais on ne me laissera, parce que c’est l’amour le vrai et pas juste celui de passage…

Je suis une Amanda, je suis elle, je sais ce que je veux, et surtout ce que je ne veux pas, j’ai le caractere necessaire pour ne pas encore trop me chercher…oui je me remets en question souvent, oui je reflechi parfois trop comme elle, mais ce que je sais aussi comme elle c’est ce que je ne veux plus…ce que je ne serais plus et ce que je ne laisserais plus…mes questions m’aident a avancer, a murir, a grandir et evoluer…je parle trop, je suis trop pessimiste mais j’avance, je passe des étapes, je ne veux pas rester sur le bord de la route, ou etre oublier…j’ai assez penser, reflechi pour savoir qui j’etais vraiment et cette femme de caractere que veux devenir Iris je le suis deja…Amanda l’est deja…

J’ai envie de bases solides pour batir ma vie, pour pouvoir poser mes valises sereinement, je ne suis pas du genre à trop vite partir, je demarre tout doucement, les histoires a sens unique je connais que peu parce que mon coeur a moi il est si secret et impenetrable que peu le touche rapidement, j’ai besoin de temps pour me donner sentimentalement, pour m’ouvrir vraiment et dire qui je suis au fond…je suis un grand mystere pour beaucoup mais j’aime cela…je veux une histoire à la Graham et Amanda, une evidence, un coup de foudre saupoudré d’un grand coup de folie, je veux des delires et des longues ballades dans des parcs, je veux qu’il m’aime mais qu’il en soit sur, je veux voir dans ses yeux toute sa confiance, je veux lui entendre dire que je suis « adorable » parce que j’aime ce qualificatif…

J’ai envie d’une vie differente, d’une vie faite de surprise, de lui sur le pas de la porte quand je ne l’attends plus, des phrases lancées alors que rien ne m’y attendait, je veux de l’imprevu, du visible, du concret, du nouveau et surtout surtout JE VEUX DU DIFFERENT ! je ne veux pas une histoire comme les autres parce que je ne veux pas etre comme tout le monde…

Je suis Amanda et ce que j’aime encore plus dans le fait d’etre une Amanda c’est que justement peu sont comme elle…et ca j’aime !

Ps : donc vous l’aurez compris c’est une ancienne note… donc quand je mettrais (VN) dans le titre cela voudra dire tout simplement que c’est une vieille note^^ Bidoux